Littérature française, Littérature générale

La lumière était si parfaite, de Carène Ponte – sortie le 15 avril 2021

Ce roman de 288 pages sera publié demain 15 avril chez Fleuve Editions, dans la catégorie Littérature générale. Je l’ai lu en avant-première et vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Comment sa vie a-t-elle pu lui échapper à ce point ? Devenue mère au foyer à la naissance de ses enfants, Megg fait face aujourd’hui à une ado en crise qu’elle ne reconnaît plus. Son mari ne se préoccupe guère des tâches quotidiennes. Et puis il y a eu le coup de grâce, cette saleté d’infarctus qui a fauché sa mère avant l’heure. Tandis qu’elle se résout à vider la maison de son enfance, Megg déniche une pellicule photo qui l’intrigue, et décide de la faire développer. Rien ne pouvait la préparer à la série de clichés qu’elle découvre alors… Une révélation qui bouleversera sa vie. Partie sur les traces d’un passé maternel dont elle ignore tout, Megg ne se doute pas que c’est son avenir qu’elle est en train de reprendre en main.

Mon avis :

Encore une auteure que j’ai enfin pris le temps de découvrir, et je ne regrette pas du tout !

Carène Ponte nous présente ici Megg Etcheverry, une maman très organisée mais qui a toujours cette désagréable sensation de courir après le temps, d’être jugée. Elle est proche de la quarantaine et vit dans un quartier résidentiel d’une ville plutôt tranquille. Elle est mariée depuis plus de quinze ans à Stéphane et ils ont deux enfants – Lalie et Malone. Dès le début, l’auteure utilise un ton drôle, qui fait sourire à de multiples reprises. Il est facile en tant que maman de s’identifier à Megg, cette mère de famille qui essaie de tout concilier et d’être « parfaite » .

Lucile, la mère de Megg, est décédée il y a six mois et lui manque terriblement. Elles étaient très proches toutes les deux et ce décès a engendré un vide immense. Megg se retrouve orpheline à moins de quarante ans, et Stéphane ne se rend pas forcément compte de ce vide et du mal-être de sa femme, tant il est investi dans sa vie professionnelle. Megg est pour lui « la meilleure épouse qu’un homme puisse avoir » . Sa fille Lalie, bientôt 16 ans, la prend pour une « bonniche » et est plus proche de son père. Megg regrette de ne pas avoir avec Lalie la même relation complice qu’elle avait avec sa propre mère.

Accompagnée de sa pétillante voisine Romy, Megg va découvrir dans le grenier de la maison de ses parents une vieille pellicule photo pleine et non développée. Ce sera le point de départ d’un roadtrip de 12 jours en Europe pour Megg, Romy et Lalie, et l’occasion pour Megg de faire quelque chose pour elle, de se retrouver, de prendre le temps de réfléchir et de faire un point sur sa vie. Car Megg est bien plus qu’une épouse ou qu’une mère ; c’est avant tout une femme qui a notamment besoin d’évasion, de temps pour elle, de recul, et de se recentrer.

« La lumière était si parfaite » est une belle lecture, pleine d’espoir et d’optimisme. Ce livre évoque un voyage de plusieurs milliers de kilomètres et fait du bien au moral. C’est une lecture que j’ai savourée et que je vous conseille. J’ai apprécié les échanges empreints de nostalgie entre Megg et Romy, par exemple avec l’évocation d’une collection de petites billes de cartouches d’encre (seuls les « moins jeunes » peuvent comprendre). L’écriture de Carène Ponte est fluide et retranscrit très bien les émotions, sans tomber dans le pathos. Je suis heureuse d’avoir enfin découvert sa plume avec ce livre dépaysant.

Je remercie sincèrement Fleuve Editions et NetGalley pour la lecture de ce roman Feel-Good, qui sort demain en librairie.

Ils/elles en parlent aussi : Des mots aux livres, La bulle de Vero, Madame cdi, Audrey, A touch of blue…Marine.

#Lalumièreétaitsiparfaite #NetGalleyFrance

Note : 4.5 sur 5.

Et vous, connaissez-vous Carène Ponte ? Quel roman avez-vous lu de cette auteure ? Ce roman vous tente-t-il ? Est-il dans votre PAL ?

A bientôt !!

K.

1 réflexion au sujet de “La lumière était si parfaite, de Carène Ponte – sortie le 15 avril 2021”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s