Littérature française, Littérature générale

Femmes en colère, de Mathieu Menegaux

Ce roman de 198 pages est paru début mars chez Grasset, dans la catégorie Littérature générale. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Cour d’Assises de Rennes, juin 2020, fin des débats (auxquels le lecteur n’a pas assisté) : le président invite les jurés à se retirer pour rejoindre la salle des délibérations. Ils tiennent entre leurs mains le sort d’une femme, Mathilde Collignon. Qu’a-t-elle fait ? Doit-on se fier à ce que nous apprennent les délibérations à huit-clos, ou à ce que révèle le journal que rédige la prévenue qui attend le prononcé du jugement ?

Accusée de s’être vengée de manière barbare de deux hommes ayant abusé d’elle dans des circonstances très particulières, Mathilde Collignon ne clame pas son innocence, mais réclame justice. Son acte a été commenté dans le monde entier et son procès est au cœur de toutes les polémiques et de toutes les passions. Trois magistrats et six jurés populaires sont appelés à trancher. Doivent-ils faire preuve de clémence ou de sévérité ? Vont-ils privilégier la punition, au nom des principes, ou le pardon, au nom de l’humanité ? Avoir été victime justifie-t-il de devenir bourreau ?

Nous plongeons en apnée dans cette salle des délibérations d’un jury de cour d’assises. Neuf hommes et femmes en colère qui projettent sciemment ou inconsciemment sur l’écran de cette affaire le film intérieur de leur propre existence…

Mon avis :

Je n’avais encore jamais lu Mathieu Menegaux, et ce roman est une excellente découverte de cet auteur ! Quelle claque ! Je remercie les blogueurs qui m’ont incitée à découvrir ce livre ! Une plongée dans le milieu juridique, et plus précisément dans une salle de délibérations d’un jury de cour d’assisses et dans les pensées de l’accusée, Mathilde Collignon, ancienne interne des hôpitaux de Paris et médecin gynécologue.

« Femmes en colère » est un roman poignant, criant, réaliste, qui se lit d’une traite et qui ne vous laissera pas indifférent(e). Il fait questionner le lecteur jusqu’à la dernière page. Les informations concernant Mathilde sont diffusées au compte-gouttes au fil de la lecture, le dosage est très bien pensé et oblige le lecteur à remettre en question son « jugement » à la lumière des faits examinés par la justice.

Mathilde Collignon est aux yeux des médias et de l’opinion publique un « révélateur de l’état de la société post #MeToo » .On suit ici les échanges passionnés du jury, composé de six jurés et de trois magistrats professionnels, jusqu’à la décision collégiale finale. C’est autant un roman qu’un documentaire ou un reportage sur le déroulement d’un délibéré de la cour d’assises.

Presque n’importe qui peut devenir juré(e) d’assisses, à condition notamment d’être âgé(e) d’au moins 23 ans et d’être inscrit(e) sur les listes électorales. Le tirage au sort vous sélectionne par hasard et seul un motif particulièrement grave peut vous empêcher de siéger lors de la session d’assises. On se dit toujours que cela n’arrive qu’aux autres, et pourtant…

Je crois que j’ai lu ce livre avec un regard particulier, ayant suivi des études de droit et étant très intéressée par ce type de délibérations, par le secret et la confidentialité qu’elles imposent. D’autant que le tirage au sort peut tomber sur tout un chacun.

Je ne rentrerai pas dans le détail des échanges entre les jurés sur la situation de Mathilde, mais sachez que pour moi c’est une pépite ! Je vous invite vivement à découvrir ce roman, sans s’arrêter à la couverture qui pourrait en rebuter quelques-uns. « Femmes en colère » devrait tous vous toucher, et pourquoi pas aider les étudiants en droit à réviser un peu la procédure pénale…

Et vous, qu’auriez-vous fait à la place des jurés ? Et à la place de Mathilde ?

Je remercie sincèrement NetGalley et Grasset pour cette lecture que je n’oublierai pas de sitôt.

Les autres romans de Mathieu Menegaux sont disponibles en format poche aux Editions Points (Je me suis tue, Un fils parfait, Est-ce ainsi que les hommes jugent ?, et Disparaître). J’ai bien prévu d’en lire cette année, pour pouvoir me faire une idée plus précise sur cette plume captivante …

Ils/elles en parlent aussi : Mes échappées livresques, Folavril, Yvan, Les Lectures de Maman Nature, LittlePrettyBooks, Lire et courir, Le temps de la lecture, Aude Bouquine, Hedwige, A la page des livres, pour ne citer que quelques blogueurs…

N’hésitez pas à vous faire votre propre opinion sur ce livre et sur les questions que l’auteur pose avec brio. Vous ne le regretterez pas !

#Femmesencolère #NetGalleyFrance

Note : 4.5 sur 5.

Et vous, connaissez-vous Mathieu Menegaux ? Ce livre vous tente-t-il ? Est-il dans votre PAL ?

A très vite !!

K.

12 réflexions au sujet de “Femmes en colère, de Mathieu Menegaux”

  1. j’ai bien aimé « Disparaître » de l’auteur, un univers à part…
    J’ai hésité pour celui-ci en grande partie à cause de la pile grandissante des livres que j’ai en retard de NetGalley… tu me donnes des regrets 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s