Thriller/policier

Jolies filles, de Robert Bryndza

Ce thriller de 408 pages a été publié la semaine dernière chez Belfond, dans la catégorie Thriller/policier. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Découvrez le nouvel opus de la série aux plus de trois millions d’exemplaires vendus à travers le monde.

Physique de rêve, longs cheveux bruns, visage en cœur. Sûrement le plus beau cadavre jamais retrouvé dans une benne à ordures. N’étaient les mutilations, le sang.

Alors qu’elle accompagne son ex-collègue, et amant, sur les lieux du crime, l’inspectrice Erika Foster rêve de se plonger dans cette affaire. Mais celle-ci n’est plus de son ressort maintenant qu’elle est passée chez les stups. 

C’est donc clandestinement qu’Erika enquête et découvre un lien avec un autre meurtre non résolu. Même décor, même séduisante victime, mêmes entailles. Des femmes qui utilisaient toutes deux une appli pour célibataires et pensaient avoir rencontré le prince charmant.

Un serial killer sur un site de rencontre ? Autant dire une aiguille dans une botte de foin…

Convaincue d’être celle qui pourra débusquer l’assassin, Erika poursuit sa traque. Sans réaliser que c’est seule qu’elle s’apprête à plonger dans la gueule du loup…

Mon avis :

Erika Foster est une héroïne flic très attachante, obstinée et déterminée, qui se consacre presque exclusivement à sa carrière. Toujours très affectée par la perte de son mari, dont elle n’a pas complètement fait le deuil, on suit son histoire qui débute avec l’un de ses collègues. La première partie du livre ne m’a pas happée, mais j’ai trouvé la deuxième partie de ce polar britannique haletante, réellement captivante. Le rythme est plus soutenu et j’ai eu alors du mal à me détacher de ma lecture.

On suit le parcours du meurtrier, et on a grandement envie d’aider Erika et son équipe à l’appréhender rapidement, pour éviter de retrouver de nouveaux cadavres de femmes. J’ai apprécié de découvrir le portrait du meurtrier, de connaître son histoire familiale, de le suivre au quotidien. On voit aussi la facilité déconcertante avec laquelle les réseaux sociaux peuvent donner de fausses informations. Ce polar rappelle que les apparences sont trompeuses et met en valeur un meurtrier malin voire invisible, particulièrement agaçant pour des enquêteurs chevronnés comme Erika et son équipe.

Je ne connaissais pas Robert Bryndza avant de lire cet opus, qui est le quatrième de la série best seller Erika Foster. J’aurais plaisir à retrouver ce personnage dans un autre polar, car Erika présente des qualités que j’apprécie particulièrement (obstination, détermination), tout en révélant certaines de ses faiblesses. Je remercie NetGalley et Belfond pour ce polar intéressant et rythmé, et pour m’avoir permis de découvrir cet auteur, que je vais désormais suivre.

Ils/elles en parlent aussi : Livresse du noir, L’Œil Noir, Ibidouu, Sam, L’Heure de lire.

#JoliesFilles #NetGalleyFrance

Note : 4 sur 5.

Et vous, connaissez-vous Robert Bryndza ? Ce livre vous tente-t-il ? Est-il dans votre PAL ? Quel(s) autre(s) livre(s) me conseilleriez-vous de cet auteur ?

A très vite !!

K.

NB : J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge Thrillers et Polars (chez Sharon).

3 réflexions au sujet de “Jolies filles, de Robert Bryndza”

  1. Je saisi au passage le thème des réseaux sociaux et leur impact sur notre société. Je m’étonne qu’ils ne soient pas plus présents dans la création littéraire contemporaine alors qu’ils ont une si grande part dans nos vies et nos interactions. Mais cela semble difficilement capté par les auteurs qui pourtant les utilisent eux-mêmes.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s