Premières lignes, Rendez-vous lecture

Premières lignes # 30 – Le sang des Belasko

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, c’est dimanche, le jour de notre rendez-vous hebdomadaire « Premières lignes », qui a été initié par Ma Lecturothèque. J’ai choisi de vous présenter les premières lignes d’un livre que j’ai lu en janvier et que j’ai beaucoup apprécié (ma chronique est ici). Il s’agit de « Le sang des Belasko » , de Chrystel Duchamp.

Prologue

« Certains jours sont restés gravés dans ma mémoire. Celui où les Belasko franchirent mon seuil en est un. Avant leur arrivée, j’étais seule, salie, meurtrie. Le lierre m’étouffait, mes murs se fissuraient, mon toit laissait entrer la pluie. Abandonnée des humains, j’avais perdu toute ma splendeur. Pourtant, sous mes haillons, un homme discerna ma beauté. Dès lors, il n’eut plus qu’un objectif : me rendre ma superbe.

Durant plusieurs mois, les artisans se relayèrent pour me rénover. Sous leurs mains, je ressuscitai. Grâce à eux, mon cœur se remit à battre et un souffle nouveau m’anima. Mon avenir s’annonçait radieux ».

Et vous, connaissez-vous Chrystel Duchamp ? Avez-vous lu « L’art du meurtre » ou « Le sang des Belasko » ?

Bon dimanche à vous, et à très vite !

K.

7 réflexions au sujet de “Premières lignes # 30 – Le sang des Belasko”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s