Thriller/policier

Le plus noir des crimes, de P.D. James

Ce livre de 72 pages est paru début novembre chez Fayard, dans la catégorie Policier/Thriller. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

« Je n’étais pas particulièrement pressé de le tuer. Ce qui m’importait, c’était que ce soit fait sans que je puisse en rien être soupçonné, et si possible, que ce soit réussi du premier coup. »

La vengeance est un plat qui se mange froid … Plongez avec délectation dans l’esprit torturé d’un homme qui a attendu des décennies avant de faire payer, avec calme et calcul, celui qui l’a autrefois malmené …
Avec l’élégance et le célèbre understatement britanniques qu’on lui connaît depuis toujours, P. D. James nous offre dans ce recueil posthume une nouvelle à vous glacer le sang, de par sa simplicité et la limite floue entre culpabilité et innocence – ainsi qu’un essai sur notre passion inavouée pour les enquêtes, le crime et les affres de l’âme humaine. Comme à son habitude, celle que l’on appelait « la nouvelle reine du crime » jette une lumière crue sur le monde qu’elle décrit et sur les sentiments les plus anodins qui prennent l’ampleur de passions destructrices.

Le plus noir des crimes est publié en hommage à Phyllis Dorothy James qui aurait fêté en 2020 son 100ème anniversaire.

Mon avis :

Il s’agit d’un livre très court (72 p.), publié en hommage à Phyllis Dorothy James, auteure britannique de romans policiers que je n’ai jamais eu l’occasion de lire. Je vous donne ici un court aperçu du « plus noir des crimes ».

Ce livre débute par une nouvelle intitulée « Un petit boulot à côté ». C’est une nouvelle efficace, une histoire de vengeance qui donne envie d’en apprendre plus sur l’auteure. C’est ce que j’ai préféré dans ce livre. Ensuite, on trouve un essai sur l’écriture des romans policiers, avant d’avoir une présentation de l’œuvre de P. D. James sous forme de catalogue de titres, regroupés par cycle (14 romans avec le commissaire Adam Dalgliesh, 2 romans avec la jeune détective privée Cordelia Gray) ou par style (autres romans et recueils de nouvelles).

En fait, c’est vraiment une mise en bouche pour celles et ceux qui, comme moi, ne connaissent pas cette auteure. J’avoue être restée sur ma faim. Ce format m’a déconcertée et déçue, je ne m’attendais pas à cela.

Je remercie NetGalley et Fayard pour m’avoir donné un aperçu du talent de cette auteure, grâce à la lecture de la nouvelle.

Et vous, connaissez-vous Phyllis Dorothy James ? Si oui, quels livres de cette auteure me conseilleriez-vous?

A bientôt !!

K.

5 réflexions au sujet de “Le plus noir des crimes, de P.D. James”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s