Thriller/policier

Quelques battements de cœur, d’Emily Elgar

Ce roman de 384 pages est paru début novembre chez Belfond, dans la catégorie Policier/Thriller. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Quelques mots de l’éditeur sur l’auteure et le livre :

Exceptionnellement, je fais le choix de ne pas reprendre le résumé de l’éditeur, car il donne déjà quelques détails sur l’histoire qu’il me semble préférable de découvrir par la lecture de ce livre. Je vous laisse avec la présentation de l’auteure et de ce roman sur le site de NetGalley.

Après Une présence dans la nuit, Emily Elgar livre un roman à énigmes addictif, inspiré d’un fait divers, qui explore la complexité des relations mère-fille, l’emprise familiale, la puissance de l’instinct grégaire, tout en analysant le regard que notre société pose sur le handicap.

Diplômée en Anthropologie sociale à l’université d’Edimbourg, Emily Elgar, la trentaine, a un parcours extrêmement varié : rédactrice de guide de voyage en Afrique du Sud, conseillère pour les travailleuses du sexe à Londres, ou organisatrice de manifestations pour le développement durable ou d’œuvres de charité. Après Une présence dans la nuit (2018), Quelques battements de cœur est son deuxième roman à paraître chez Belfond.

Mon avis :

« Quelques battements de cœur  » est un drôle de roman. Je ne sais pas trop comment donner mon avis sans le spoiler. Il est basé sur une histoire vraie dont je n’avais pas souvenir, mais peut-être que certains lecteurs seraient gênés si, lors de la lecture, ils faisaient un parallèle avec la réalité.

C’est un thriller psychologique que j’ai trouvé moins haletant que les derniers thrillers de ce type que j’ai lus. Il questionne notamment sur la place des personnes handicapées dans notre société, le rôle des médias à l’affût du moindre scoop, la vindicte populaire, le lynchage médiatique.

L’histoire se passe en Angleterre, dans une ville tranquille des Cornouailles. C’est une histoire d’amour entre Grace, une jeune fille handicapée, et sa mère Meg, que l’on retrouve assassinée dans son lit dès le début du livre ; une histoire d’amitié entre Grace et son amie Cara, et un attachement progressif qui se crée entre Cara et Jon, un journaliste local, lorsqu’ils vont tenter de découvrir la vérité sur la mort de Meg. D’ailleurs, tout accuse Simon, le père de Grace, considéré comme violent par l’entourage de Grace et de Meg.

On ressent beaucoup d’empathie et de compassion à l’égard de Grace et de Meg, qui s’occupait au quotidien de sa fille, dans une relation assez fusionnelle. On ne comprend pas toujours le comportement de leur entourage ; certains personnages du livre semblent être des caricatures. La relation entre Grace et Meg est vraiment centrale et fait la force de ce roman, d’autant qu’on découvre progressivement plusieurs passages du journal intime de Grace.

Je n’ai malheureusement pas été totalement happée par l’histoire. La plume est belle, les personnages et les dialogues réalistes, le rythme de ce thriller psychologique est bien pensé ; mais j’ai trouvé certains passages ou événements prévisibles, ce qui a gâché un peu ma lecture. Je recommande malgré tout la découverte de ce livre qui met en lumière une vérité glaçante qui ne devrait pas vous laisser indiffférent(e).

La fin de ce roman est intéressante ; l’auteure a prévu une rubrique Book Club, avec une série de questions permettant d’ouvrir la discussion sur le livre, notamment sur sa dimension psychologique et sociétale. D’ailleurs, si l’un(e) d’entre vous souhaite tenter de répondre aux questions avec moi, faites-moi signe !

Je remercie NetGalley et les éditions Belfond pour la lecture de ce roman qui dérange, perturbe et appelle certains questionnements.

Elles en parlent aussi : Ladybooks et couriretlire.

Et vous, connaissez-vous Emily Elgar ? Avez-vous lu « Quelques battements de cœur » ? Si oui, qu’en avez-vous pensé? Je serais curieuse d’avoir votre avis ! Si non, est-ce qu’il vous tente ?

A bientôt !!

K.

NB : J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge Thrillers et Polars, que vous pouvez retrouver chez Sharon.

4 réflexions au sujet de “Quelques battements de cœur, d’Emily Elgar”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s