Thriller/policier

Les liens du sang, d’Olivia Kiernan

Ce roman policier de 461 pages est paru début novembre en format poche chez Hugo & Cie, dans la catégorie Policier/Thriller. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

« Olivia Kiernan maîtrise à la perfection le suspense… jusqu’à la dernière page.  » Financial Times

Le crime colle à la peau de la commissaire Frankie Sheehan. Mais à Clontarf, petite station balnéaire proche de Dublin, Frankie n’est pas la seule à être familière avec la mort…

Deux corps sont retrouvés dans l’église de la ville, sauvagement assassinés. Un double meurtre qui coïncide étrangement avec la sortie de prison de Sean Hennessy, condamné dix-sept ans plus tôt pour le meurtre de ses parents alors qu’il était encore adolescent.

Sean a toujours clamé son innocence ; et c’est cette version des faits qu’il entend défendre dans un documentaire télévisé en préparation. Frankie le pressent : pour découvrir l’auteur du double meurtre de l’église, puis d’un nouvel assassinat tout aussi épouvantable, il va lui falloir comprendre ce qu’il s’est véritablement passé voilà dix-sept ans. Et percer les mystères qui relient entre eux, par-delà les années, les cadavres de Clontarf.

Mon avis :

« Les liens du sang » est un roman policier dont l’histoire se déroule en Irlande, à Dublin et plus précisément à Clontarf, zone balnéaire au nord de cette capitale. On fait rapidement la connaissance de Frankie Sheehan, une commissaire blonde profiler en tailleur, de sa belle-soeur Tanya, avocate pénaliste, de Sean Hennessy qui sort tout juste de 15 ans de prison et se dit innocent, et de Jack Clancy, le directeur adjoint de la police.

Le décor se met en place naturellement : le QG de la Garda ou un pub irlandais, la ville de Dublin, sa zone côtière, Clontarf, un lieu où tout le monde a l’air de se connaître, plusieurs meurtres, une mise en scène. On ressent l’importance des médias, les histoires et ressentis entre les policiers, les doutes des uns et des autres. Le langage est très familier et m’a un peu déroutée au départ, mais le pli est vite pris.

On suit l’enquête policière pas à pas ; toutes les pistes sont étudiées, questionnées. Il me semble qu’on peut aisément avoir la sensation de se retrouver devant un bon film ou une série policière. A un moment donné, l’enquête patauge, puis on retrouve l’excitation des policiers lorsque la piste se resserre ; le rythme accélère. C’est évidemment cette partie du roman que je préfère, quand la liste des suspects se réduit comme une peau de chagrin, avec plus de suspense.

Deux femmes de pouvoir au sein de la Garda occupent une place importante dans ce roman, la directrice Donna Hegarty et la commissaire. Elles semblent respectées par leurs collègues, mais pas forcément par les autres hommes qui croisent leurs chemins, avec des remarques plutôt sexistes. Ce qui est curieux, c’est qu’il y a peu de réactions face à ces comportements inacceptables.

J’ai apprécié la dernière partie du livre ainsi que la fin, ce qui est important pour moi car cela en fait un bon roman policier. On peut retrouver Frankie Sheehan dans le premier roman d’Olivia Kiernan, « Irrespirable » .

Je remercie NetGalley et Hugo Publishing pour la lecture de ce roman policier irlandais que j’ai apprécié et lu rapidement. Je serais ravie de lire d’autres romans de cette auteure.

Ils/elles en parlent aussi : roadreader, L’Œil Noir, couriretlire.

Et vous, connaissez-vous Olivia Kiernan ? Avez-vous lu « Les liens du sang » ou « Irrespirable » , un autre polar irlandais de cette auteure ? Si oui, qu’en avez-vous pensé?

A bientôt !!

K.

NB : J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge Thrillers et Polars, que vous pouvez retrouver chez Sharon.

4 réflexions au sujet de “Les liens du sang, d’Olivia Kiernan”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s