Premières lignes, Rendez-vous lecture

Premières lignes # 16

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, c’est dimanche, le jour de notre rendez-vous hebdomadaire « Premières lignes », qui a été initié par Ma Lecturothèque. J’ai choisi de vous parler d’un livre de ma bibliothèque, lu il y a plusieurs années. Il s’agit du roman « Les chaussures italiennes » , d’Henning Mankell, un auteur suédois que j’aime beaucoup.

Je me sens toujours plus seul quand il fait froid.

Le froid de l’autre côté de la vitre me rappelle celui qui émane de mon propre corps. Je suis assailli des deux côtés. Mais je lutte, contre le froid et contre la solitude. C’est pourquoi je creuse un trou dans la glace chaque matin. Si quelqu’un, posté sur les eaux gelées avec des jumelles, me voyait faire, il me prendrait pour un fou. Il croirait que je prépare ma mort. Un homme nu dans le froid glacial, une hache à la main, en train de creuser un trou?!

Au fond, je l’espère peut-être, ce quelqu’un, ombre noire dans l’immensité blanche qui me verra un jour et se demandera s’il ne faut pas intervenir avant qu’il ne soit trop tard. Pour ce qui est de me sauver, en tout cas, c’est inutile.

Et vous, connaissez-vous cet auteur scandinave? Peut-être avez-vous déjà lu ce roman? Qu’en pensez-vous? Est-ce qu’il vous tente?

A bientôt, et bon dimanche !

K.

4 réflexions au sujet de “Premières lignes # 16”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s