Littérature française

L’enfant des tempêtes, de Mélanie Guyard

Ce roman de 300 pages vient tout juste de paraître chez Seuil, dans la catégorie Littérature générale. Je vous donne ci-dessous mon avis.

Résumé de l’éditeur :

Charente-Maritime, quelques jours avant Noël. Le cœur de Mathieu, douze ans, n’est pas à la fête.

Incapable de supporter leur domicile et la présence de la famille après la mort de son mari, sa mère a décidé de se réfugier dans leur maison de vacances sur l’île d’Oléron. Tous deux s’y retrouvent pour une semaine, face à l’océan sous l’hiver, entre culpabilité et deuil. Dans l’espoir d’endormir sa peine et son incompréhension du monde des adultes, Mathieu s’échappe de la maison dès qu’il le peut et rencontre Corentin, un garçon de son âge. Jour après jour, les deux garçons explorent la plage, les blockhaus en décrépitude et les limites de leur courage.

Mais bientôt Corentin pousse Mathieu à des expériences plus extrêmes et le ciel se fait de plus en plus noir. Tandis qu’une tempête sans précédent approche des côtes françaises, une autre monte en lui, bien décidée à balayer son enfance.

Et comment peut-on affronter l’obscurité, quand on a douze ans ?

Mon avis :

Avant tout, je tiens à remercier Babelio, pour m’avoir envoyé ce roman dans le cadre d’une masse critique privilégiée.

Ce livre est une belle découverte pour ma part. Il évoque la magie du monde, la beauté de la vie, une histoire d’amitié ou d’amour qui nait à un moment de la vie extrêmement difficile à surmonter.

On s’attache très facilement à Mathieu, interne en psychiatrie, qui va revenir sur son passé le temps d’un week-end, en retournant à l’île d’Oléron, dans la maison de famille où il n’a plus mis les pieds depuis très longtemps. Fallait-il ouvrir cette boîte de souvenirs? Est-il bon de grandir? Faut-il revenir sur son passé?

La plume de Mélanie Guyard est belle, les sentiments sont bien décrits et les émotions sont fortes. J’ai trouvé ce roman touchant et émouvant. J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce livre, avec tous ces souvenirs d’enfance qui reviennent, la description de l’île, la proximité de l’océan atlantique, les relations de Mathieu avec ses parents, les conflits d’adolescent avec sa mère. J’ai aimé la référence à la fameuse PAL, la pile à lire, avec deux ou trois polars que Mathieu apporte en week-end tout en sachant pertinemment qu’il n’aura pas le temps de tout lire… On arrive vite à la fin du roman, et en refermant ce livre on se rend compte que certaines questions restent sans réponse ; je suis un peu restée sur ma faim, avec le « twist final ». En tout cas, j’ai passé avec ce roman un très bon moment de lecture.

Julie Gorsky en parle aussi.

Et vous, connaissez-vous Mélanie Guyard ? Avez-vous lu ce livre, ou « Les âmes silencieuses » ? Le résumé vous tente-t-il?

A bientôt !

K.

4 réflexions au sujet de “L’enfant des tempêtes, de Mélanie Guyard”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s